Miroir des cryptides, 2018

avec Sylvain Tanquerel
Ces scanographies, issues d’un travail mené dans les réserves du Musée vert du Mans,
s’inspirent librement de la cryptozoologie, cette « science des animaux cachés »
dont le bestiaire est composé de créatures se situant à mi-chemin entre animaux réels et animaux mythiques.
Si le propre de cette faune clandestine est d’abord sa capacité à saisir et mobiliser l’imagination,
c’est que le monde des formes animales semble s’y refléter comme à la surface du miroir déformant et obscur de nos rêves.